Cupid & Death

Mise en scène Jos Houben & Emily Wilson

 

Création 2021

13003

Cupidon & Death est un masque à 5 entrées, et l’un des drames musicaux les plus intrigants de l’Angleterre du XVIIè siècle. C’est d’ailleurs le seul masque datant de l’époque pré-Restauration dont le livret et la partition complète nous sont parvenus. Ses auteurs sont contemporains d’une période historiquement turbulente : la guerre civile, le Commonwealth puis la Restauration. James Shirley (1596-1666), l’un des dramaturges les plus reconnus de l’époque, signe le livret. Ses pièces antérieures sont diverses : comédie, tragédie, masque… La composition de la musique est attribuée à Christopher Gibbons (1615-1676) et Matthew Locke (1621/3-1677), dont les compositions colorées ne sont pas sans influence sur le travail d’Henry Purcell et ses contemporains.

Le livret de Shirley, qui se base sur les fables d’Aesop, rapporte l’histoire des dieux Cupidon et La Mort qui, logeant dans la même auberge, voient leurs arcs échangés par Chamberlain, ce qui résulte en un chaos total. Le monde sans dessus dessous révèle une Nature horrifique remplies d’événements grotesques : alors que les jeunes amants défaillent, les sages tombent éperdument amoureux et les ennemis jurés se tombent dans les bras. Finalement, le dieu Mercure descend du paradis pour rétablir l’ordre terrestre. Il punit Cupidon et La Mort et guide la Nature jusqu’au paradis, où les amants occis résident dorénavant en pleine harmonie.

L’intrigue se développe à la fois par la danse, la musique et le théâtre parlé. Ancré dans la tradition du masque, Cupidon et La Mort a néanmoins une dramaturgie plus cohérente que les compositions de l’époque. Parallèlement, il couvre un large spectre des expressions, depuis les dialogues comiques aux danses grotesques en passant par le récit tragique et jusqu’aux chansons abstraites, aux chœurs songeurs et une apothéose solennelle. Tout cela fait de Cupid & Death annonce les prémices du « semi-opéra », forme hybride typiquement anglaise. Dans ce masque, les mots et la musique, les arts visuels et la dansent se rejoignent pour raconter une histoire universelle de l’amour létal dans un monde sans repères.

 

Production théâtre de Caen et Théâtre des Bouffes du Nord en coproduction avec Correspondances
Production déléguée Théâtre des Bouffes du Nord

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!