Te Deum / Dumont

Motets de Marc-Antoine Charpentier et Henry Du Mont

19959

La musique peut-elle ne pas être politique au 17ème quand son développement est aussi intimement liée à l’Etat ? La grande musique c’est avant tout la ‘musique du Roi’, la musique que l’on joue pour le roi et chez le roi : à la cour et à la Chapelle.

Henry Du Mont en est un des éminents architectes de l’époque. Originaire de Liège, il arrive à Paris vers 1640 et monte graduellement les échelons qui le mènent au plus proche de Louis XIV : au service du frère du roi à ses débuts, son succès l’amène vite à occuper des postes de plus en plus importants jusqu’à la consacrer enfin au sommet compositeur de la musique de la Chapelle, et maître de musique de la Reine. C’est au plus proche du pouvoir qu’il forge la forme du grand motet, transposition des grandes fresques conçues pour les cérémonies extraordinaires, qui devient le sceau musical de la France dans une Europe où les chapelles rivalisent en inventivité musicale et en faste comme une lutte d’influence politique, un soft power avant l’heure.

A l’opposé de cette ascension au pouvoir, Charpentier évolue loin de la musique du Roi, au service de la très religieuse Mlle de Guise vingt ans durant. Mais il n’en est pas moins très apprécié de Louis XIV et tente alors le concours de sous-maître de la Chapelle : se doutant des méthodes en vigueur et des jeux d’influence pour cette place éminemment convoitée, il se fait finalement porter malade. C’est loin des sphères du pouvoir, mais néanmoins à sa glorification, qu’il composa le très célèbre Te Deum H146, très probablement écrit pour célébrer la Victoire de Steinkerque de 1692. Cette puissante fresque dont le prélude s’ouvre aux rythmes martiaux des timbales et des trompettes symbolise à elle seule le Grand Siècle des arts, mais aussi de la guerre, de Louis XIV.

Programme

Marc-Antoine CharpentierOuverture pour quelque belle entreprise H.540
Henry Du MontMemorare O piissima Virgo Maria
Marc-Antoine Charpentier – Symphonie du Kyrie de la Missa Assumpta est Maria H.11
Marc-Antoine CharpentierSalve regina à trois choeurs H.24
Henry Du MontSuper flumina Babylonis
Marc-Antoine CharpentierMesse pour les Trépassés H.2
Marc-Antoine CharpentierOuverture pour le sacre d’un évêque H.536
Marc-Antoine CharpentierTe Deum H.146

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!