« Un spectacle passionnant » – ResMusica

« L’Ensemble Correspondances n’aura jamais aussi bien porté son nom que pour Combattimento, la théorie du cygne noir, bouleversante épiphanie présentée au Théâtre du Jeu de Paume par un Festival d’Aix ressuscité. […] Le Théâtre du Jeu de Paume est en revanche l’écrin idéal pour les treize musiciens de Correspondances dont les doigts mettent en vedette les exotiques cornet, sacqueboute, lirone, théorbe, archiluth, guitare, tiorbino, harpe. Avec une douceur infinie, une empathie qui est celle de l’argument même, Sébastien Daucé établit, en les unifiant, toutes les correspondances possibles entre des pièces composées entre 1630 et 1650 […]. Un spectacle passionnant, accueilli très chaleureusement, qui, en 1h40 seulement, aura su faire correspondre ambition musicale et philosophique de la plus haute volée […]. »

Lire l’article en entier

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!