« L’extraordinaire beauté du timbre […] propose une palette de couleurs homogène, joyeusement étoffée des résonances de fragiles et fines vibrations » – Berliner Zeitung

« Les pièces de compositeurs peu connus comme William Lawes, Nicholas Lanier ou John Banister émergent d’un continuo varié et séduisant, des ensembles de violes à la harpe. L’extraordinaire beauté du timbre, que Sébastien Daucé a développée à la tête de cet ensemble de chanteurs et instrumentistes, évite le renforcement rhétorique, propose une palette de couleurs homogène, joyeusement étoffée des résonances de fragiles et fines vibrations. »

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!