« Sébastien Daucé s’entoure de fameuses voix (baroques) pour offrir une nouvelle résurrection capitale dans l’histoire de la musique : Psyche (1675) la Britannique » – Olyrix

« En résidence à Caen, l’Ensemble Correspondances dirigé par Sébastien Daucé s’entoure de fameuses voix (baroques) pour offrir une nouvelle résurrection capitale dans l’histoire de la musique : Psyche (1675) la Britannique [… qui] exigeait pas moins d’une centaine d’interprètes à l’origine ! Caen en propose pas moins de la moitié, tous richement investis […] avec une très nette articulation. […] Le directeur musical Sébastien Daucé emmène l’ensemble au premier chef par ses élans mobiles et souples. Les violons debout et souplement mobiles comme lui enlèvent les mélodies harmonieuses et tous les (infiniment riches) changements de caractères. Les équilibres sont épanouis et maîtrisés entre les solistes et pupitres qui se répondent et se combinent. »

Lire l’article en entier

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!