« Un ravissement à tous les sens du terme » – Le Monde

« Entre correspondances et contrastes, humour et poésie, violence et sensualité, ces rapides tableaux de genre [du Ballet royal de la Nuit] s’enchaînent dans une féerie kaléidoscopique, avant de laisser place au temps suspendu d’une grande scène lyrique. Un ravissement à tous les sens du terme.
Même bonheur dans la fosse, où la cohésion exceptionnelle et la perfection racée des musiciens de l’Ensemble Correspondances, sous la direction inspirée de Sébastien Daucé, appellent une admiration sans réserve. Les chœurs sont tout simplement prodigieux. Rien que de réjouissant du côté des solistes, une équipe jeune et déjà aguerrie, aussi investie scéniquement (participant même, parfois, aux numéros des circassiens) que musicalement. »

Lire l’article en entier

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!