« Sébastien Daucé a élaboré avec son Ensemble Correspondances une version des partitions révélant toutes les pittoresques peintures sonores » – Die Presse

Grâce à la redécouverte du répertoire à travers le label Harmonia Mundi, les trésors musicaux que Charpentier nous a laissés sont sauvés. Ces brefs opéras sacrés, rassemblés sur 2 CDs sous le titre « Histoires sacrées », proviennent du temps où il était maître de musique de « Mademoiselle de Guise ». Ils sont vraisemblablement le fruit de l’influence des premiers oratorios romains et font résonner des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament de manière très originale.
Sébastien Daucé a élaboré avec son Ensemble Correspondances une version des partitions révélant toutes les pittoresques peintures sonores – on sait de la main-même de Charpentier assez précisément quels chanteurs ont chanté les solos, et comment les chœurs intervenaient dramaturgiquement les uns avec et contre les autres. Le compositeur était d’ailleurs lui-même haute-contre, i.e le plus haut ténor en musique française, toujours de la partie.

Lire l’article en entier

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!