« On sourit, on frémit, on apprécie un incontestable travail de préparation et le haut niveau des interventions. Les musiciens, chanteurs et instrumentistes, servent néanmoins avec autant de sensibilité que de conviction une partition qui méritait de sortir du silence. » Philippe Venturini

« On sourit, on frémit, on apprécie un incontestable travail de préparation et le haut niveau des interventions. Les musiciens, chanteurs et instrumentistes, servent néanmoins avec autant de sensibilité que de conviction une partition qui méritait de sortir du silence. » Philippe Venturini

Lire l’article complet sur LesEchos.fr

Copyright 2017 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!