« Face à une salle pleine, sous la direction musicale de Sébastien Daucé, les artistes ont reçu une rare récompense à l’issue des trois heures de spectacle. Donné à quatre reprises cette semaine, le Ballet royal de la nuit était attendu. Il n’a pas déçu. »

« Face à une salle pleine, sous la direction musicale de Sébastien Daucé, les artistes ont reçu une rare récompense à l’issue des trois heures de spectacle. Donné à quatre reprises cette semaine, le Ballet royal de la nuit était attendu. Il n’a pas déçu. »

Voir l’article complet

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!