« Nuits musicales d’Uzès : « La Descente d’Orphée aux Enfers » avec Correspondances »

« La deuxième soirée des Nuits musicales invite mercredi 19 juillet, à 21 h 30, à la cathédrale St Théodorit, à  »La descente d’Orphée aux enfers », un opéra de salon né sous la plume de Marc Antoine Charpentier (1643-1704), auquel a été ajouté la musique de Henry Pucell par Sébastien Daucé qui dirige l’ensemble Correspondances.

Écarté par Lully de l’opéra à la cour du Roi-Soleil, Charpentier se met au service de Marie de Guise pour qui il compose nombre d’ouvrages. Dans les années 1680, il s’empare du mythe d’Orphée et écrit un petit bijou d’intensité et d’expressivité. En miroir, des extraits de Purcell, un des plus proches contemporains de Marc-Antoine Charpentier, affirment la primauté de l’amour et du chant.
La scène s’ouvre sur les enfers où le chant d’Orphée résonne: tous les monstres, tous les obstacles réputés infranchissables cèdent sous le charme de cette voix  envoûtante…. En guise de conclusion, une musique de Purcell composée pour fêter sainte Cécile rappelle le pouvoir immense de la musique, dépassant même celui de Jupiter, et fête l’amour des deux bergers à qui le paradis semble promis.
Organiste, claveciniste, Sébastien Daucé est animé par le désir de faire vivre un répertoire foisonnant et encore peu connu de la musique française du XIIe siècle. D’abord sollicité comme continuiste et chef de chant, il fonde à Lyon en 2009 l’ensemble Correspondances, réunissant autour de lui chanteurs et instrumentistes épris du répertoire français sacré du Grand Siècle. Avec cet ensemble qu’il dirige depuis le clavecin ou l’orgue, il parcourt la France et le monde, joue dans de prestigieux festivals (Saintes, Milan, Utrecht, Bruges…) et lieux d’exception (Versailles, Louvre, Wigmore Hall). Le Japon, la Colombie, les Etats Unis et la Chine marquent autant d’étapes dans la carrière de l’ensemble, aux côtés de collaborations régulières en Europe. Son exploration d’un répertoire peu joué, souvent inédit, aboutit à une discographie de 8 enregistrements, tous unanimement salués par la critique. En 2016, il est récompensé lors de la cérémonie des Echo Preis, en Allemagne, dans la catégorie de première mondiale et de jeune chef de l’année, et le magazine australien Limelight lui décerne la récompense du meilleur opéra pour son concert royal de la nuit. »

 

 

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!