« À la sortie du concert, suivant les opinions, le cœur balançait entre la messe des trépassés ou le Stabat Mater pour savoir quelle œuvre avait emporté les suffrages du public. Qu’importe, les deux atteignaient au sublime et ont émerveillé par leur beauté contrapuntique et leur puissance évocatrice un public qui avait bien eu raison de répondre à cette nouvelle invitation de l’opéra de Rennes. »

« À la sortie du concert, suivant les opinions, le cœur balançait entre la messe des trépassés ou le Stabat Mater pour savoir quelle œuvre avait emporté les suffrages du public. Qu’importe, les deux atteignaient au sublime et ont émerveillé par leur beauté contrapuntique et leur puissance évocatrice un public qui avait bien eu raison de répondre à cette nouvelle invitation de l’opéra de Rennes.  » T. Martin

 

Copyright 2019 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!