Le Monde sourit à Moulinié

« Après Marc-Antoine Charpentier, dont il gravé deux disques, l’Ensemble Correspondances confirme qu’il est passé maître dans l’art de la musique sacrée française du XVIIe siècle. Ce nouvel opus consacré au «chef de musique» de Gaston de France (duc d’Orléans), Etienne Moulinié (1599-1676), est en effet de toute beauté, qui pratique la rigueur et l’ascèse avec un raffinement aussi lumineux qu’expressif, atteignant des sommets de spiritualité mêlée de volupté sonore. Si les pièces de Moulinié, tirées des Meslanges de sujets chrétiens édités par Jacques de Senlecque, se font fort de«purifier la musique et la rendre toute chaste» (à l’image de sa dédicataire, Marguerite de Lorraine, duchesse d’Orléans), elles ont trouvé en Sébastien Daucé à la tête de ses Correspondances le meilleur ambassadeur de cette ferveur emplie de beauté et de séduction. »

Marie-Aude Roux

Le Monde / 9 septembre 2014

Retrouvez l’article original ici : http://www.ensemblecorrespondances.com/li/moulinie.pdf

Commentaire

This post doesn't have any comment. Be the first one!

hide comments

Copyright 2017 Ensemble Correspondances - Tous droits réservés

PartagerTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!